Back to top

Foire Aux Questions

Vous avez une préocupation ?
Consultez ci dessous la liste des question les plus fréquemment posées.

Français

Il faut déjà savoir que les fins de mois sont des dates très demandées (fin de bail) et les mois de juin/juillet sont les 2 mois les plus denses en matière de déménagement international.
Il est donc recommandé de commencer à interroger un déménageur au minimum 1 mois avant afin dans un premier temps de pouvoir recevoir un devis complet (3 à 5 jours en moyenne suivant la destination), de pouvoir faire votre choix parmi les devis reçus, avoir la possibilité de choisir la date la mieux adaptée et préparer tous les documents nécessaires.

 

Français

Il faut se poser la question suivante : Je privilégie de garder mes effets le plus longtemps possible dans le logement ou je vis actuellement ou je les veux à disposition dès mon arrivée à destination ?

Hormis pour les pays voisins et les déménagements aériens, les déménagements internationaux peuvent prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois et sont surtout tributaires des transit time des compagnies maritimes et donc des aléas du transport. A un moment donné vos effets seront en transit pour plus ou moins longtemps.

Une fois votre choix fait, nous verrons alors les dates de départ des bateaux et calerons ensemble une date d’emballage entre 3 à 5 jours avant (le temps de faire les formalités douanières).

Français

Comme pour un export, cela commence par une visite du commercial qui va évaluer le volume à transporter. Par contre là on connaît l’adresse de destination et donc les difficultés s’il y en a (accès, étages…).

Administrativement on calcul un devis par un forfait au m3.On donne en avance une dizaine de cartons pour les effets très privés.

Le jour de l’opération on arrive avec tout le matériel d’emballage nécessaire pour un local : couvertures, penderies, caisses plastiques…. Tout l’emballage est récupérable pour minimiser les coûts. Si pas de difficultés particulières on peut faire 30m3 dans la journée (la moyenne pour un appartement d’une famille de 4 personnes). Et comme à l’international c’est du porte à porte. On démonte et on remonte sur place, tout est protégé pour le transport et on emballe tout le fragile (déco, vaisselle…).

 

Français

Pour faire simple, il se décompose en 3 parties :

1- La partie Service Origine : Qui correspond au travail effectué au départ. La visite, le devis, l’emballage, le chargement, les opérations de douane.

2- La partie Fret : Fret Maritime, Fret Aérien ou Transport Terrestre.

3- La partie Service à Destination : Qui correspond au dédouanement des effets, la livraison au domicile.

Français

Pour le terrestre, c’est logique pour les pays limitrophes.
Pour l’aérien c’est bien si petit volume et rapidité.
Pour le maritime vous n’avez pas le choix pour les longues distances et gros volumes

Il arrive parfois que la question se pose, il faut alors choisir par priorité entre rapidité, volume et prix :

Exemple 1 : Dakar-Niamey pour 30m3 (Un container de 20’)
Maritime
        Avantages : peut-être le prix, responsabilité de la compagnie maritime entre Dakar et terminal Niamey.
        Inconvénients : Très long.
Terrestre
        Avantage : la rapidité.
       Inconvénients : Très long voyage en camion à travers l’Afrique, plus de risque et route abîmées par endroits.

Exemple 2 : Dakar – Paris pour un petit volume
Maritime
       Avantages : si l’été en période de groupage le prix sera intéressant, pas de problème pour le poids, on a une marge de 1 ou 2 m3.
       Inconvénients : Le temps, et si c’est hors période de groupage vous serez obligés de prendre un container complet (donc le prix).
Aérien
     Avantages : La rapidité, n’importe quand dans l’année et parfois seule solution.
     Inconvénients : Le tarif qui atteint le coût d’un container complet dès qu’on dépasse 4 ou 5m3, le poids, la taille de certains colis suivant le type d’avion.

Français

Déjà, suivant les compagnies aériennes il peut y avoir des restrictions en taille des colis. Si avion cargo on peut charger des caisses de plusieurs m3 sinon généralement c’est max 1m3.
Contrairement au maritime et au camion, ce n’est pas le déménageur qui charge dans l’avion.
Il faut alors éviter à tout prix un déménagement en vrac pour de l’aérien. Risque de casse, de perte (suivant les destinations il peut y avoir changement d’avion)…

Vous avez donc 3 solutions :

Caisse aérienne : l’avantage est la sécurité des colis. C’est une caisse dans laquelle sont mis les effets. Inconvénient : du volume et surtout du poids supplémentaire et pas adapté à tous les avions.
Palette aérienne : les colis sont calés sur une palette (moulée et légère, pas en bois) et filmés pour faire un volume aux dimensions maximum autorisées par la compagnie aérienne. Suivant le volume global du déménagement il peut y avoir plusieurs palettes. Les colis sont donc sécurisés. Manutention par transpalette.
Cartons aérien : Se sont de gros cartons d’environ 1m3. Idéal pour du léger. Si c’est trop lourd il faut opter pour la palette, plus solide et facile à manutentionner.

Français

Il y a 2 solutions pour transporter un véhicule par voie maritime :

1 - En roro : Le véhicule est donné tel quel à la compagnie qui le fera rouler dans un des cales du navire et l’arrimera.
Avantage : Le prix
Inconvénients : Nous ne maîtrisons rien dans la manutention de la voiture. Il faut enlever tout ce qui est susceptible d’être volé : Antenne, enjoliver, roue de secours, poste….
Risque élevé de problème sur le véhicule.

2 - Dans un container : Le véhicule est mis dans un container et arrimé par nos soins par calage au sol et sur les côtés.
Avantages : Sécurité. Le container est plombé comme pour les effets personnels. Le véhicule entre dans le container en votre présence et en sors à destination en votre présence également.
Inconvénients : Le prix

Français

Tout d’abord par expérience.
Comme nous travaillons dans ce métier depuis de nombreuses années (plus de 15 pour certains), des relations professionnelles se sont installées avec des partenaires dans différents pays du globe. Cela nous a permis de connaître la qualité du service à destination et d’être sûr du professionnalisme de ces sociétés et réciproquement, cela nous permet de recevoir des imports de ces partenaires privilégiés.

Puis par les réseaux internationaux.
Beaucoup de sociétés appartiennent à des réseaux de déménagements (IAM, FIDi pour les plus connus) ou le sérieux et les compétences sont une obligation. On demande également à nos partenaires privilégiés s’ils connaissent des compagnies compétentes dans le pays en question surout si c’est un pays voisin.

Et enfin les Ambassades.
Etant dans un pays francophone, nous demandons à l’Ambassade de France dans le pays d’arrivée quelles compagnies de déménagements sont recommandées par l’Ambassade ou inversement sont à proscrire.
 
Quoiqu’il en soit, nous préférons refuser un déménagement que de l’envoyer à une compagnie dont nous ne sommes pas sûr des compétences.

Français

Transporter des effets personnels n’est pas anodin. Pour certains clients c’est toute une vie qui nous est confiée pour un transport de plusieurs milliers de km parfois sur des routes très abîmées. Le type de matériel et le savoir faire des emballeurs sont primordiaux. Il est facile de se nommer déménageur (on pense au gros bras) mais la qualité des matériaux utilisés et l’expérience du personnel va faire toute la différence. Il est important de bien se renseigner sur ce point.

Tout notre matériel spécifique est importé de France aux normes internationales:
Penderies, Barrels avec cloisons pour les verres, bullpack, bullkraft, housses à matelas, couvertures américaines 7 plis, palettes aériennes moulées, scotch PVC….
Nos cartons (standards et livres) sont fabriqués localement à Dakar ce qui nous évite d’être en rupture à cause d’un container en retard par exemple ou d’avoir un stock trop important qui va se gâter dans le temps.

Et contrairement à l’Europe, ils ne sont pas fait avec du recyclable ce qui vous assure une qualité optimum et une résistance dans le temps et l’humidité.

Français

En déménagement international, les clients s’inquiètent de l’emballage, du transport, du partenaire à destination… et passent au second plan les démarches administratives. Hors, ce sont les formalités les plus importantes et surtout celles où c’est à vous de tout faire. Pour les documents nécessaires à destination, cela dépend du pays et donc ils vous seront indiqués lors de l’élaboration du devis. Mais il y a des documents obligatoires pour tous les pays qui sont :

    1) Photocopie de votre passeport
    2) Certificat de Déménagement (à demander à votre consulat ou mairie) OU une lettre de votre employeur stipulant vos dates de début et de fin de contrat dans le pays.
    3) Inventaire détaillé et valorisé des effets

 

Français

Procurer tous les documents demandés par le déménageur va vous permettre de prouver que les effets transportés sont bien des effets personnels, que c’est bien un déménagement et donc de ne pas avoir à payer de taxes à l’arrivée. Sinon vous serez taxés comme un transport de marchandise sur la valeur (estimée par la douane du pays à destination).

Certains pays appliquent tout de même des taxes même pour des effets personnels mais très largement inférieures aux taxes sur la marchandise.

Français

Le jour de l’opération, à la fin de l’emballage, tous les colis seront numérotés par étiquettes autocollantes de 1 à XXX. Le chef d’équipe en collaboration avec le client, notera sur la liste de colisage tous les colis avec leur contenu et leur état.

En regardant cette liste, on saura par exemple que le colis n°25 est un carton de livres, emballé par le client. Que le colis n°125 est un plateau de table, emballé par le déménageur dont un angle est abîmé…etc… C’est cette liste qui sera demandée en priorité par la douane (afin de vérifier rapidement le contenu du déménagement) puis par l’assureur en cas de problème.

Français

Il est obligatoire pour beaucoup de pays et de toute façon il est très fortement conseillé.

    1) Il est obligatoire de donner une valeur globale à votre déménagement pour la douane
    2) Si vous assurez votre déménagement (là aussi pas obligatoire mais le risque zéro n’existe pas…) vous êtes obligés de détailler un minimum votre inventaire car en cas de sinistre, on regardera à combien vous avez évalué le colis en question pour le remboursement.

 
Nous proposons à nos clients un inventaire type mais il n’est pas obligatoire. Il suffit que le document que vous faites soit détaillé, chiffré, daté et signé.
Les deux manières les plus utilisées pour remplir un inventaire sont :

    1) Chiffrer tous les effets un par un, et additionner pour en connaître le montant global
    2) Se donner un montant global et le dispatcher sur les articles les plus sensibles

Français

Pour la TVA, cela dépend du statut de la personne qui déménage.
Un déménagement international est sur le nom d’une seule personne. Si la personne est exemptée de TVA, elle doit le prouver. Nous éditons alors la facture en avance en HT afin que l’employeur du client fasse le circuit administratif aux impôts et nous renvoie la facture originale avec le cachet des impôts.
Le règlement a lieu le jour du déménagement en totalité. Un avoir peut être demandé suivant le montant du devis.

Français

Dans la majorité des cas non.
Mais, il y a un mais…. Il peut y avoir des frais supplémentaires inconnus au départ  qui sont par exemple :

    1) Accès difficile à l’arrivée et besoin d’un monte meuble, ou d’une réservation de parking
    2) Une visite des douanes (la manutention de vos effets vous sera facturée par la société sur place)
    3) Dédouanement impossible suite un problème administratif (voir ensuite à qui la faute, le client ou le déménageur)
    4) Une livraison fractionnée
    5) Des taxes applicables et payables directement à la douane de certains pays à destination même en cas de déménagement et non déterminées au départ.

Français

Contrairement à un devis maritime ou terrestre où seul le volume est important, en aérien il faut prendre en compte le volume et le poids.
Nous mesurons tout d’abord tous les colis pour connaître le volume global qui nous donnera un poids taxable puis procédons à la pesée pour connaître le poids réel.

Voici un exemple pour plus de clarté.

A la fin de l’emballage, nous obtenons un volume global de 1m3. Le poids taxable est donc de 166kg (c’est la règle).
Cas n°1 : Le poids réel est de 80 kg. La compagnie aérienne facturera 166 kg (le poids taxable)
Cas n°2 : Le poids réel est de 220 kg. La compagnie aérienne facturera 220 kg (poids réel)

Français

La règle générale en déménagement international (sauf si cela est demandé et spécifié dans le devis), la mise en carton du non fragile est à la charge du client.
Cela comporte : linge, jouets, livres, batteries de cuisine..etc…
 
Pour tout ce qui est fragile, il n’est pas recommandé de faire vos cartons pour plusieurs raisons :

    1) Tout colis emballé par le client n’est pas assuré en cas de sinistre
    2) Vous faites vos cartons mais nous nous occupons des meubles, très difficile de séparer ce travail là financièrement parlant..
    3) L’emballage est très cher en Afrique car il est importé ou, pour les cartons fabriqués localement, la matière première est importée. Et inversement par rapport à l’Europe par exemple, la main d’œuvre n’est pas chère.

Donc faire vos cartons ne changera pas le tarif.
Par contre, nous donnons tout l’emballage que vous souhaitez avant l’opération pour vos effets privés et le non fragile, et pour emballer ce que vous voulez de toute façon.

Français

Une fois l’emballage terminé, tous les colis numérotés, la liste de colisage signé par le client, on charge les colis dans le container ou camion et le client coche tous les n° qui passent devant lui et qu’il voit entrer dans le container. A la fin du chargement, il doit y avoir le même nombre de colis sur la liste de colisage et sur la fiche de coche.

Une fois terminé, on ferme le container et on y met un plomb, donné par la compagnie maritime. Il est unique.

A l’arrivée le premier regard et de voir si le plomb n’a pas été coupé et si le numéro correspond à celui sur le connaissement maritime établi au départ (BL). Cela signifie alors que rien n’a été modifié pendant le transport. (Si problème, surtout ne pas ouvrir le container et faire constater par les douaniers.)

Il ne reste plus qu’à faire le travail inverse et à décocher tous les colis un par un qui sortent du container.